Procédure radio de base & mayday (focus sur l'aviation/maritime; utile aux troupes au sol)

Procédure radio de base & mayday (focus sur l'aviation/maritime; utile aux troupes au sol)

Radio & Navigation 2018-12-14

Note : ces procédure peuvent être, évidement, utilisé dans des jeux de simulation (DCS, Star Citizen, Arma, ...)

La procédure radio est l’ensemble des règles codifiant cette communication orale. Pour être efficace, il convient d’en maîtriser les termes conventionnels afin de parler un même langage, compris de tous (souvent en anglais).

Réseaux et stations

Pour avoir des réseaux, il faut obligatoirement des stations.

Les stations

Une station est ensemble d'appareils propres et à même moyen de transmission concentrés en un même lieu mis à la disposition d'une ou plusieurs autorités pour assurer une ou plusieurs liaisons.

Il y a plusieurs types de stations : 

  1. La station fixe : C'est une station installée dans un local aménagé.
  2. La station mobile : C'est une station installée à bord d'un véhicule ou à dos d'homme. Elle est alimentée soit par les batteries du véhicule, soit par des pilles pour émettre aussi bien à l'arrêt qu'en mouvement.
  3. La station relais : Lorsque la liaison ne peut être établie entre deux stations (éloignement ou relief), la station relais est chargée de retransmettre à l'un ce qu'elle a reçu de l'autre.
  4. La station d'écoute : C'est une station équipé uniquement de récepteurs qui est chargée d'écouter les liaisons radio amies et ennemies à des fins de contrôle, de surveillance ou d'interception.

Les réseaux

Un réseau est un ensemble de stations travaillant entre-elles suivant les mêmes caractéristiques d'exploitation (même fréquences de travail).

La station directrice est la station qui dessert en principe la plus haute autorité. C'est elle qui est chargée de faire appliquer les règles de procédure.

La station secondaire est la station qui, avec toutes les autres stations, est subordonnée à la station directrice.

Mode de focntionnement du réseau : 

Un réseau est soit libre, soit dirigé; il est dit "libre" lorsque les stations peuvent communiquer entre elles sans autorisation préalable de la station directrice. Il est dit "dirigé" lorsque les stations secondaires vont devoir obtenir l'autorisation de la station directrice avant de communiquer entre elles.

La procédure radio en elle-même

Le but de la procédure radio est de fixer la forme d'une conversation et fixer la succession des différentes parties d'une conversation devant être acheminée au moyen d'un transmission radioélectrique en vue de:

  • Conserver l'exactitude du texte
  • Favoriser la rapidité de la transmission
  • Assurer la sécurité de la transmission

L'inobservation de la procédure est à proscrire:

  • Pour éviter les confusions
  • Elle réduit la rapidité
  • Elle est la cause d'indiscrétions

Le choix des indicatifs

L’indicatif est un terme conventionnel attribué à une station.

Il peut être composé de chiffres, de lettres ou des deux à la fois mais ne doit pas être ni ridicule, ni déplacé ; il est soit nominatif (propre à son émetteur), soit collectif (propre à une patrouille) ; il peut être inspiré de l’alphabet phonétique international.

Les indicatifs choisis pour qualifier le chef de service et la station directrice doivent être transcendants pour ne provoquer aucune confusion. Exemple : Jupiter 4, Hirondelle 2, Victor, Roméo…

L'alphabet phonétique

Il est utilisé pour transmettre une lettre ou un groupe de lettres (indicatifs), pour épeler un mot important ou de prononciation difficile.

Tous les agents doivent connaître parfaitement cet alphabet (qui est le seul réglementaire) et l’utiliser à chaque fois que nécessaire, ce qui évitera de créer bien des confusions phonétiques.

  Orthographe Prononciation   Orthographe Prononciation
A ALPHA AL FAH N NOVEMBER NOVEMM BER
B BRAVO BRA VO O OSCAR OSS KAR
C CHARLIE TCHAR LI P PAPA PAH PAH
D DELTA DEL TAH Q QUEBEC KE BEK
E ECHO EK O R ROMEO RO ME O
F FOXTROT FOX TROTT S SIERRA SI ER RAH
G GOLF GOLF T TANGO TANG GO
H HOTEL HO TELL U UNIFORM YOU NI FORM
I INDIA IN DI AH V VICTOR VIK TOR
J JULIET JEW LEE ETT W WHISKEY OUISSS KI
K KILO KI LO X X-RAY EKSS RE
L LIMA LI MAH Y YANKEE YANG KI
M MIKE MA IK Z ZULU ZOU LOU

Exemple : GABT se transmet GOLF ALFA BRAVO TANGO

Chiffres et nombres

Chiffre Prononciation Chiffre Prononciation
0 ZERO 5 CIN QUE
1 UN 6 SI SSE
2 DEUX 7 SE TE
3 TROIS 8 HUI TE
4 KA TRE 9 NEU FE

 

Chiffre Prononciation Chiffre Prononciation
0 ZERO (ZEE ROH) 5 FIVE (FIFE)
1 ONE (WUN) 6 SIX (SIX)
2 TWO (TOO) 7 SEVEN (SEV EN)
3 THREE (TREE) 8 EIGHT (AIT)
4 FOUR (FOH WER) 9 NINE (NINE ER)

Les nombres sont transmis chiffre par chiffre sauf les multiples exacts de mille qui sont prononcés comme tel.

Exemple : 45 QUATRE-CINQ

Au besoin, pour éviter d'utiliser des mots monosyllabiques qui peuvent être mal interprétés ou mal entendus, les chiffres peuvent être ainsi énoncés :

Chiffre Prononciation Chiffre Prononciation
0 ZERO 5 TROIS ET DEUX
1 UN, TOUT SEUL 6 DEUX FOIS TROIS
2 UN ET UN 7 QUATRE ET TROIS
3 DEUX ET UN 8 DEUX FOIS QUATRE
4 DEUX FOIS DEUX 9 CINQ ET QUATRE

Connaître la valeur de la liaison avec le correspondant

FORCE LISIBILITE
FORT CLAIR
ASSEZ FORT LISIBLE
FAIBLE DEFORME
TRES FAIBLE AVEC INTERFERENCE

Exemple (Dans ce cas, REÇU remplace FORT ET CLAIR) : 

5R ICI 4M CONTRÔLE RADIO PARLEZ ICI 5R REÇU PARLEZ ICI 4M FORT ET LISIBLE TERMINÉ

Termes courants de procédure

TERME DEFINITION
PARLEZ J'ai terminé ma transmission, à vous de parler
ATTENDEZ Attendez, je vais répondre dans quelques secondes
ATTENDEZ-TERMINÉ Attendez et restez à l'écoute, j'arrête la transmission pendant plus de quelques secondes
TERMINÉ J'ai terminé ma transmission et je ne demande pas de réponse
COLLATIONNEZ Répétez toute ma transmission
REÇU J'accuse réception de votre transmission
AUTHENTIFIEZ (suivi d'un groupe horaire) Je demande l'authentification correspondant au groupe horaire
FAITE L'APERÇU Avez-vous compris ma transmission, êtes-vous en mesure de l'exécuter
APERÇU J'ai bien compris votre transmission et je suis en mesure de l'exécuter
RÉPÉTEZ Répétez (la partie indiquée)
TOUT AVANT Suivi d'une référence pour les répétitions
TOUT APRÈS
LE MOT AVANT
LE MOT APRÈS

 

TERME DEFINITION
ACK Confirmation (de l'anglais Acknowledged = Validé)
ASAP Dès que possible
AFFIRMATIVE Oui
BREAK Demande pour interrompre une communication en cours pour passer un message urgent
CLEAR Je quitte le réseau (j’éteins mon poste)
ETA Heure estimée d'arrivée
ETD Heure estimée de départ
MAYDAY Message de détresse avec menace pour une vie humaine
NACK Accusé de réception négatif
NEGATIF Non
OVER Fin de mon message, attente d'une réponse
OUT ou OVER AND OUT Fin de communication
PAN-PAN Message d'urgence indiquant un problème grave impliquant une assistance immédiate
RADIO CHECK Demande l'évaluation de la qualité de la communication
READ BACK FOR CHECK Répétez le message reçu pour que je sois sûr qu'il a été bien compris
ROGER Bien compris
SILENCE Interdiction d'émettre pour tous les opérateurs, sauf message urgent ou appel de la station directrice
SAY AGAIN Je n'ai pas bien compris le message, répétez
SECURITÉ Je signale un problème de sécurité (problème de navigation, mauvais temps…)
SEND J'ai reçu votre demande de communication et je suis à l'écoute
SITREP Demande un bilan de la situation à un poste donné
STATION CALLING … THIS IS … Début de transmission : indique la station appelée, puis la station appelante
STRIKE Annonce un accident ou un blessé réel lors d'un exercice
WAIT ou STAND BY La station a bien reçu l'appel mais ne peut répondre dans l'immédiat
WILCO J'ai bien compris et j'exécute

Règles d’usage

Le trafic entre stations de base et stations mobiles s’effectue en alternat (contrairement au téléphone où la conversation est simultanée).

Le contenu de la conversation doit être bref, clair et précis.

Il faut pour cela respecter quelques règles de base :

  • S’assurer que le réseau est libre
  • Respecter l’ordre des appels
  • Appuyer et attendre 1 seconde avant de parler
  • Parler distinctement et calmement (pas besoin de hurler dans la radio !)
  • Parler à une distance de 15 cm environ
  • Vouvoyer toujours l’interlocuteur
  • Eviter d’employer des noms, prénoms… (à la place de madame DUPONT, préférez dire Madame DELTA, l’agent YANKEE… )
  • Bannir les formules de politesse, le langage argotique ou grossier
  • Donner toute indication sur son indisponibilité
  • Rendre compte de toute intervention et obéir aux ordres de la station directrice
  • S’assurer de la bonne compréhension du message par le destinataire
  • Faire preuve de discrétion : volume de radio adapté, écoute à l’écart des badauds…
  • Procéder à des essais radio régulièrement et notamment en début de service

Les descriptions d’individus, de véhicules et de lieux

Il convient de toujours être très précis quand on décrit quelqu’un, quand on décrit un véhicule ou quand on donne sa position géographique.

Individus : 

  • Sexe 
  • Type (européen, asiatique, africain, nord-africain…)
  • Age approximatif
  • Taille
  • Corpulence
  • Tenue vestimentaire
  • Coiffe (chapeau, casquette, bonnet…)
  • Cheveux (couleur, coupe, style, longueur)
  • Barbe / Moustache
  • Lunettes
  • Couleur des yeux
  • Signes distinctifs (Tatouages, cicatrices, grains de beauté…)
  • Style de démarche
  • Accent

Véhicules : 

  • Type (poids lourd, voiture particulière, moto, cyclomoteur, cycle…)
  • Marque
  • Modèle
  • Couleur
  • Signes distinctifs (tunning ou autres…)
  • Comportement (vitesse…)

Lieux : 

  • Rue XXX face au numéro X
  • A côté de XXX
  • Direction de fuite avec nom de rue

Canaux de détresse et d'appel international (MF/HF)

2182kHz La fréquence internationale de détresse, de sécurité et d’appel pour radio-téléphonie
TOUJOURS ETRE  À L'ÉCOUTE SUR CE CANAL

4125kHz

6215kHz

Fréquence internationale de détresse, de sécurité et d’appel
8255kHz Fréquence des appels internationaux seulement (non surveillée par le Centre des opérations maritimes (CPM)/indicatif d’appel ZLM)
8291kHz Fréquence internationale de détresse et de sécurité seulement

12290kHz

16420kHz

Fréquences internationales de détresse, de sécurité et d’appel

Caractéristique des fréquences radio

Fréquence Classification Abréviation
10–30kHz Very low frequency VLF
30–300kHz Low frequency LF
300–3000kHz (3MHz) Medium frequency MF
3–30MHz High frequency HF
30–300MHz Very high frequency VHF
300–3000MHz (3GHz) Ultra-high frequency UHF
3GHz–30GHz Super-high frequency SHF

Appelle de détresses

Maritime

Mayday est utilisé lors d'un danger grave ou imminent à bord et que des vies humaines sont en danger. Par exemple le navire est en train de couler, il y a le feu à bord. On l'émet jusqu'à ce qu'une station côtière réponde. Dans la mesure où aucune station terrestre n'accuse réception, alors seulement, une station mobile maritime peut le faire, elle le fait sur la même fréquence.

Lorsqu'une procédure de détresse est en cours, le silence est imposé sur la fréquence utilisée par la station côtière chargée de la coordination des secours (Silence Mayday).

À la fin de la procédure le message « Silence fini » sera émis et les communications normales pourront reprendre.

Forme d'appel :

  • MAYDAY MAYDAY MAYDAY de ''(nom du navire)'', ''(nom du navire)'', ''(Nom du navire)'' ;
  • MAYDAY ''(nom du navire)'' indicatif d'appel du navire ;
  • position (latitude, longitude ou position relative) ;
  • nature de la détresse ;
  • secours demandé ;
  • nombre de personnes à bord ;
  • intentions.
  • tout renseignement supplémentaire qui pourrait être utile (caractéristiques du navire...).

Accusé réception du message de détresse : 

  • MAYDAY
  • TITANIC (indicatif d'appel)
  • ICI CARPATHIA (indicatif d'appel)
  • RECU MAYDAY
  • SUIS A ENVIRON 50 MILLES DE VOTRE POSITION
  • SERAI SUR ZONE DANS 5 HEURES ENVIRON
  • A VOUS

Enfin, si un navire en perdition est incapable de transmettre un message de détresse, une autre station peut servir de relais. Le message prend alors cette forme :

  • MAYDAY RELAY, MAYDAY RELAY, MAYDAY RELAY de ''(station relais)'', ''(station relais)'', ''(station relais)'' ;
  • MAYDAY ''(navire en détresse)'' ;
  • MAYDAY RELAY, MAYDAY RELAY, MAYDAY RELAY ;
  • A TOUS, A TOUS, A TOUS ;
  • ICI CARPATHIA (indicatif radio du Carpathia) ;
  • MAYDAY TITANIC (indicatif radio du Titanic) ;
  • 41°46'N, 50°14'O ;
  • navire coule ;
  • 2201 personnes à bord ;
  • quittent le navire ;
  • A VOUS.

Aéronautique

Mayday est utilisé lorsque des vies humaines sont en danger. Par exemple, l'avion est en feu, certaines commandes principales de vol sont inopérantes, plusieurs des moteurs sont en panne.

Le commandant d'un avion de ligne est tenu d'initier une situation de détresse s'il a moins de carburant que la limite légale de 30 minutes (Turbopropulseur et Jet) ou de 45 minutes (moteur à pistons).

Forme d'appel :

  • MAYDAY MAYDAY MAYDAY
  • this is (Immatriculation de l'avion)
  • on (Fréquence utilisée)
  • for any Aircraft or control in the vicinity
  • my position is (Position)(Altitude)(Vitesse)
  • (Tous autres renseignements susceptibles de faciliter le sauvetage)
  • (Nature du problème)
  • requesting immediate assistance

Exemple : 

« MAYDAY MAYDAY MAYDAY, this is OO-ABC on 121.5, to any aircraft or control in my vicinity, my position is 6 miles north east of EBLG, 5000 feet, 90 knots, Squawk 7700, engine fire, engine down, no oil pressure, requesting medical and fire assistance when crash landing completed in my vicinity. »

« MAYDAY MAYDAY MAYDAY, ici OO-ABC sur 121,5, à tout avion ou contrôle dans mon secteur, ma position est 6 miles au Nord-Est de EBLG, 5000 pieds, 90 nœuds, transpondeur 7700, réacteur en feu, réacteur hors service, pas de pression huile, demande assistance médicale et anti-incendie après atterrissage d'urgence dans mon secteur. »

Code pour le transpondeur (aviation)

détresse : 

  • 7500 : en cas de détournement d'aéronef (par exemple intrusion hors–la–loi).
  • 7600 : en cas de panne radioélectrique (NORDO - abréviation anglo-saxonne pour « no radio »).
  • 7700 : en cas de détresse, urgence et interception (militaire par exemple). Alerte générale.

autre : 

  • 0000 :
    • code d'interception militaire (aux États-Unis).
    • mode C ou panne du radar de surveillance secondaire (au Royaume-Uni).
    • à ne pas utiliser - c'est un code du mode A (en Europe).
  • 0001 : code militaire pour vol à haute vitesse hors du contrôle aérien (aux États-Unis).
  • 0033 : lâcher de parachutistes en cours (au Royaume-Uni).
  • 0300 : en France, vols militaires en CAM V.
  • 1000 :
    • vol aux instruments (IFR) volant à moins de 18 000 pieds lorsque aucun autre code n'a été attribué (au Canada).
    • code en mode A réservé pour une utilisation ultérieure dans des configurations radar en mode S où on utilisera l'identité de l'avion pour le corréler au plan de vol et non plus le code en mode A.
  • 1200 : vol à vue (VFR), c'est le code standard utilisé dans les espaces aériens australien et d'Amérique du Nord lorsque aucun autre code n'a été attribué.
  • 1201 à 1277 : en France, approches de : Annecy, Grenoble, ValencE, Lyon, Saint-Étienne, Toulouse, Rodez, Agen, Tarbes, Bordeaux, La Rochelle, Villacoublay.
  • 1400 : vol à vue au–dessus de 12 500 pieds par rapport au niveau de la mer, lorsque aucun autre code n'a été attribué (au Canada).
  • 1560 à 1562 : drones en France
  • 2000 : c'est le code qui doit être utilisé quand on entre dans une zone contrôlée par un radar secondaire en quittant une zone qui ne l'est pas, et, au Canada, pour un vol IFR à 18 000 pieds ou plus. Aéronef entrant dans l’espace aérien national sans instruction de contrôle.
  • 3401 à 3477 : en France, approches de : Beauvais, Chalons, Rouen, Melun, Bâle, Toulouse, Rodez, Bergerac, Poitiers, Orange; + CCMAR Atlantique et CCMAR Méditerranée.
  • 4000 : avion sur une route d'entrainement militaire de vol à vue ou nécessitant des changements d'altitude rapides ou fréquents (aux États-Unis).
  • 4201 à 4277 : en France, Approches de : Le Bourget, CDG, Issy, Toussus, Orly, Pontoise, CDC Marsan - Salon APP, Lorient, Lanveoc.
  • de 4400 à 4477 : réservé aux Lockheed SR-71 Blackbird, Lockheed YF-12, Lockheed U-2 et B-57 Canberra, aux vols avec combinaison pressurisée et aux opérations aériennes au–delà du niveau de vol 600 (aux États-Unis uniquement).
  • 4501 à 4577 : en France, approches de : CDG, Clermont, St Yan, Istres, Cinq Mars, CMCC Brest
  • 4600 : voltige aérienne (aux États-Unis).
  • 5000 : avion en opération militaire.
  • 5401 à 5447 et 5477 : en France, approches de : Lyon, Nice, Aix, Marseille, Montpellier, Saint-Dizier.
  • 6001 à 6177 : en France, approches de : Calais, Le Touquet, Lille, Merville, Colmar, Strasbourg, Aix, Luxeuil, Salon, Solenzara, Mont de Marsan, Phalsbourg, Cognac, Avord, Évreux, CDC Cinq Mars, Dax, Étain, Cognac, + Transit VFR
  • 7000 :
    • Vol à vue par défaut, lorsque aucun autre code n'a été attribué. Code squawk standard pour le vol VFR lorsque aucun autre code n'a été attribué (ICAO).
    • au Royaume-Uni, ce code n'implique pas un vol VFR : 7000 est utilisé comme code squawk général de visibilité7.
  • 7001 :
    • en usage militaire, montée en altitude rapide depuis un niveau d'opération à basse altitude (Royaume-Uni)7.
    • utilisé dans quelques pays pour identifier les vols VFR (France par exemple).
  • 7004 : voltige et code d'affichage dans certains pays.
  • 7010 : trafic VFR au Royaume-Uni.
  • 7014 à 7015 : en France : HOSP National (SAMU, Sécurité Civile)
  • 7066 à 7067 : en France : Ballons (codes utilisables après accord DIRCAM)
  • 707X : largage de parachutistes en France (7070, 7071, 7072...).
  • 7440 à 7477 : en France, aéronefs en vol dans les couloirs (routes)
  • 7777 : en France test de transpondeur au sol
    • interception militaire (États-Unis). Ce code est réservé à l'usage militaire et ne doit être utilisé sous aucun prétexte par l'aviation civile ;
    • code utilisé par les transpondeurs terrestres pour vérifier la précision des stations radar (États-Unis, Allemagne, Pays–Bas, Belgique, etc.).

En Belgique, les codes suivants sont attribués au service d'information de vol du trafic VFR (BXL FIC) :

  • Série de 0041 à 0057.

En Allemagne, on utilisait les codes suivants (depuis le 15 mars 2007 ces codes ont été remplacés par le code VFR international 7000) :

  • 0021 : code squawk VFR pour l'espace aérien allemand (5 000 pieds et au–dessous).
  • 0022 : code squawk VFR pour l'espace aérien allemand au–dessus de 5 000 pieds.